Auto-entrepreneurs : comment trouver vos premiers clients ?

Organisme de formation

Publié le : 21 avril 20216 mins de lecture

Lorsque vous obtenez le statut d’entrepreneur, votre principal défi est de trouver vos premiers clients afin de pérenniser votre société. Cette étape est nécessaire pour développer votre portefeuille clientèle et accroitre votre chiffre d’affaires. Cependant, avec la rude concurrence qu’il y a sur le marché, il n’est pas toujours facile d’y parvenir. Pour vous aider, voici quatre méthodes efficaces pour trouver vos premiers acheteurs ou investisseurs.

Utilisez le réseau le plus proche de vous

Après la création d’entreprise, de nombreux travailleurs indépendants pensent à se former sur différentes méthodes pour attirer leurs premiers clients. Toutefois, il faudra d’abord effectuer une étude de marché. Celle-ci vous renseigne sur le « profil type » de vos futurs clients et partenaires. À cet effet, vous pouvez élaborer un questionnaire ciblé et bien précis. Le remplissage de ce questionnaire vous permettra de connaitre ceux qui sont intéressés par votre activité et aussi leurs coordonnées individuelles. Après ces étapes, pensez ensuite à suivre une formation en vente pour acquérir les compétences pouvant vous permettre de vous démarquer de la concurrence. L’organisme de formation vous aidera à élaborer une stratégie de vente.

Vous apprendrez à mieux réagir face aux objections des prospects et à convaincre vos futurs clients de manière efficace. Suivre une formation aboutit à l’obtention d’une certification qui vous sera très utile en entrepreneuriat. En outre, pour le remplissage de votre questionnaire, commencez par votre entourage (réseau 1), c’est-à-dire votre famille, vos amis, vos anciens collègues. Par la suite, demandez-leur de partager le questionnaire avec leurs amis (réseau 2) afin qu’ils participent à l’étude. Dès que vous constituez une base de données de prospects, informez-leur du lancement de votre produit ou de vos services. Vous pouvez faire remplir le questionnaire à votre réseau 1 (famille, amis,…) via les réseaux sociaux, par émail, par téléphone ou encore lors d’un contact physique.

Recourir aux annuaires professionnels

Les annuaires professionnels vous permettront d’accéder à un fichier de prospection de qualité. En effet, les annuaires en ligne (tels que Google My Business, Pages Jaunes…) vous aideront à trouver des clients fiables. Il vous suffit de vous référencer sur quelques-uns d’entre eux. Il existe des annuaires gratuits et payants et chacun d’eux possède ces avantages. Les annuaires payants sont souvent les plus recommandés. Ceux-ci vous garantissent une meilleure visibilité et un gain non négligeable de clients. En plus, ils ne demandent pas de liens retours. Pour vous inscrire sur un annuaire, tapez dans la barre de recherche de Google « Annuaire + votre métier ».

Ensuite, vous choisissez ceux qui semblent fiables, puis vous procédez à votre référencement. Pour ce faire, vous allez décrire vos services accompagnés de vos coordonnées (numéro de téléphone, site web). Lors du remplissage du questionnaire d’adhésion, la description de vos services/prestations doit être bien détaillée, sans fautes de grammaire ni d’orthographe. Intégrez à votre description les bons mots clés qui pourront être utilisés par l’annuaire pour l’indexation des bots. Enfin, insérez les liens pointant vers votre site internet ou vos réseaux sociaux.

Développez vos réseaux sociaux

L’utilisation des médias sociaux pour acquérir vos premiers clients est facile et moins couteuse. En tant que travailleur indépendant, vous devez créer une page sur le réseau social adapté à votre profil type. Vous devez disposer d’une page Facebook juste après la création d’entreprise. Facebook est le premier réseau social le plus utilisé au monde. Elle compte jusqu’à 2,91 milliards d’utilisateurs sur les 7,5 milliards de personnes. Vous devez y créer un compte spécial pour votre entreprise, car cela augmentera votre portée, votre légitimité et votre facteur de confiance auprès de vos prospects. Toutefois, vous n’êtes pas obligés d’avoir un compte professionnel sur tous les réseaux sociaux. Sélectionnez les médias sociaux que vous aimez et surtout ceux qui sont adaptés à votre secteur d’activité. Par exemple, Pinterest et Instagram sont plus adaptés si vous faites dans l’esthétisme.

LinkedIn est un excellent si vous recherchez une clientèle de type B2B. En outre, les salariés qui souhaitent se reconvertir en entrepreneur individuel et qui ne disposent pas d’assez de connaissance pour développer leur entreprise peuvent faire une demande de financement auprès de l’OPACIF ou le Fongecif. Découvrez la procédure légale à suivre pour obtenir un CIF.

Créer votre site internet et bien le référencer

En entrepreneuriat, il est essentiel d’avoir votre propre site internet. En effet, c’est l’un des moyens les plus sûrs pour augmenter rapidement votre visibilité en ligne. En créant votre page web, cela vous permettra d’acquérir plus facilement de nouveaux clients. Cependant, il ne faut pas oublier que le site web représente la vitrine de votre société. Veillez donc à ce qu’il soit attractif et complet. Votre page doit présenter les mentions légales telles que :

  • Votre activité ;
  • Vos services/prestations et vos coordonnées ;
  • Votre zone d’intervention ;
  • Les horaires de votre société ;
  • Les liens qui redirigent vers vos réseaux sociaux ;
  • Votre formation et vos références ;
  • Vos tarifs.

En dehors de ces informations, rajoutez sur votre e-commerce des visuels de qualité. Pensez également à soigner les performances (vitesse de chargement, accessibilité…) de votre page. En outre, pour la création de votre site, l’idéal est de faire appel à une agence web. Toutefois, vous pouvez utiliser des outils en ligne comme WordPress. Des vidéos sur l’utilisation de ces outils sont disponibles en ligne si vous ne savez pas coder ou programmer.

Plan du site