Le DIF pour aller plus loin dans sa carriere

Droit <br> individuel à la formation

Droit
individuel à la formation

Congé <br>  individuel de formation

Congé
individuel de formation

Compte <br> personnel de formation

Compte
personnel de formation

organisme paritaire collecteur agrément

organisme paritaire collecteur agrément


Améliorer ses compétences grâce à une formation DIF

Qu’est-ce que le DIF ?


Le droit individuel à la formation est un dispositif qui s'adresse aussi bien aux salariés qu'aux demandeurs d'emploi. En effet il permet aux salariés en CDI et CDD du secteur public et ceux du secteur privé de bénéficier d’heures de formation continue.

Un salarié peut bénéficier de 20 heures de formation chaque année et ces dernières peuvent être cumulées pendant 6 ans, sans dépasser les 120 heures.

Le droit individuel à la formation a été mis en place en droit du travail par la loi no 2004-391 du 4 mai 2004. Il fait aujourd'hui l'objet des articles L.6323-1 et suivants du nouveau code du travail.


Quelles formations choisir pour son DIF ?


Le DIF est devenu CPF


Depuis le 1 janvier 2015, on ne parle plus de DIF dans le secteur du travail mais de compte personnel de formation (CPF). Il s’agit d’un compte que salarié ou demandeur d’emploi doit créer afin de suivre son droit à la formation, notamment les nombres d’heures de formation, dont il dispose chaque année. Le CPF est créé dès l’entrée dans la vie professionnelle et il reste actif jusqu’au départ à la retraite.

Le compte est alimenté de 24 heures de formation par an pendant les 5 premières années de son ouverture. Après, il est alimenté de 12 heures pendant 3 ans. Comme pour le DIF les heures sont cumulables, mais le cumul ne doit pas dépasser les 150 h.

Financer sa formation continue
avec le DIF

La législation prévoit que toutes les entreprises participent au financement de la formation continue de leurs salariés sous forme de cotisation qui est établie en fonction de la masse salariale de l’entreprise.